Accueil » Actus » Un hommage à Goldorak dans une expo Parisienne

Un hommage à Goldorak dans une expo Parisienne

Goldorak-Anthony-Knapik-Bridenne-840x636Goldo Expo : une exposition Goldorak à la Galerie Sakura (Paris)

Après La Super Expo! ou le côté obscur des super héros qui se tenait du 2 avril au 2 juin dernier, la Galerie Sakura ouvre ses portes à une nouvelle exposition autour de la culture pop. Ainsi du 5 novembre 2014 au 17 janvier 2015, elle accueillera Goldo Expo dans laquelle neuf artistes plasticiens, photographes et sculpteurs vont célébrer le « mythe Goldorak ».

Le premier dessin animé japonais en France

Une belle manière de rendre hommage à une vraie série culte! En effet, Goldorak est le premier dessin animé japonais a avoir été diffusé en France. C’était un 3 juillet 1978 alors que l’émission Récré A2 présentée par Dorothée venait d’être lancée sur Antenne 2. Un vrai choc visuel par rapport à ce que l’on pouvait connaître alors et qui a attiré de nombreux téléspectateurs sur la tranche de 18 heures. On pourra notamment se souvenir du générique francisé, dont l’un interprété par Noam Kaniel.

Le succès que la série connait va en faire le chef de file des séries animées japonaises qui vont arriver par la suite en France : Albator, Candy, Olive & Tom… Goldorak est donc une vraie référence en France.

Goldorak, le chevalier des temps nouveaux

Issu du manga Grendizer (l’ovni robot), Goldorak a été créé notamment avec le soutien du fabricant de jouets Bandai qui souhaitait soutenir la vente des produits dérivés et des jouets. L’histoire est très manichéenne avec des ennemis qui menacent d’envahir la Terre présentés comme entièrement mauvais et dangereux pour toute civilisation, reposant sur une société militaire froide et cruelle.

Goldorak, le super vaisseau du héros Actaris, est grand (31 mètres de haut pour 280 tonnes), rapide (peut courir à 700 km/h et faire des sauts de 1 000 mètres), indestructible et dispose également d’une navette pour s’envoler. Pour combattre les forces ennemies de Véga, il possède tout un arsenal utilisant des termes « techno-évocateurs » comme Fulguro-Point, Astéro-Hache, Corno-Fulgure, Clavicogyres…

9 artistes célèbrent le mythe Goldorak à la Galerie Sakura

Goldo Expo se tient dans la deuxième Galerie Sakura inaugurée en mai dernier dans le Marais à Paris. Elle propose de découvrir la vision de 9 artistes autour de ce géant : Marc Ninhetto (Suisse), Dario d’Angelo (Italie), David Eger (Canada), Cihan Unalan (Turquie), Alberto Vejarano (France), Alben (France), Anthony Knapik-Bridenne (France), Alexandre Nicolas (France) et Pimax (France).

On pourra donc découvrir plusieurs masques ou sculptures notamment et certains montages photo incluant Goldorak dans un milieu urbain ou dans des scènes cultes de l’histoire, de l’art ou de la culture populaire.

À noter que tout au long de Goldo Expo, la société My Arcade proposera 2 modèles de bornes d’arcades : une borne Ultimate en série limitée entièrement customisée Goldorak et un modèle de borne Deluxe customisée par l’artiste PIMAX en direct lors du vernissage le 6 novembre prochain. Les personnes pourront d’ailleurs s’amuser avec le jeu Goldorak (shoot’em up) gratuitement sur l’une d’entre elles.