Accueil » Actus » Porsche Cayenne GTS

Porsche Cayenne GTS

Porsche Cayenne GTSSALON DE LOS ANGELES. Dans le domaine du SUV qui a fait exploser ses ventes, Porsche veut toujours donner le tempo. Son Cayenne GTS y parviendra sans peine.

AMG, RS ou M, les sigles sportifs du trio des premiums allemands, ont appris à composer avec un quatrième larron : GTS. Marquant les sportives exclusives de Porsche qui ne sont déjà pas à la base des demi-portions, ces trois lettres magiques depuis qu’elles sont nées avec la légendaire 904 de 1963 n’ont jamais failli à la tâche. Et la dernière version, qui échoit à l’occasion du Salon de Los Angeles au modèle le plus évolué du Cayenne, va jeter une pincée de piment dans le chaudron de la sportive à quatre roues motrices

Il y a belle lurette que le Cayenne n’essaie même plus de donner le change en jouant les tout-terrain d’opérette. Non, le SUV est une berline spacieuse à carrosserie surélevée dotée des qualités sportives d’une Porsche, rien d’autre. Mais, en s’arrogeant 11 % des ventes de Cayenne, la version GTS a enfoncé le clou qu’une Porsche, quelle que soit sa forme, restait avant tout une Porsche. Une recette à succès puisque la construction affiche des marges de progression insolentes et ne sait pas ce que crise veut dire.

Le plus sensationnel est que Porsche se plie, génération après génération, aux nouvelles contraintes réglementaires et en profite pour en tirer avantage avec encore plus de puissance et de sportivité. Ainsi, le précédent GTS était doté d’un V8 quelque peu en délicatesse désormais avec les normes d’homologation. Qu’à cela ne tienne, Porsche l’a remplacé par un V6 biturbo de 3,6 litres dont la puissance augmente de 20 ch, à 440 ch, et le couple de 85 Nm, à 600 Nm. Cerise sur le gâteau, malgré cela, la consommation baisse de 0,9 l.

8 vitesses

Le Cayenne GTS abat le 0 à 100 km/h en 5,2 s et atteint une vitesse de pointe de 262 km/h, bien aidé par une boîte Tiptronic à 8 rapports. Avec son système d’échappement sport de série, il se signale aussi par le son rauque propre aux GTS. Dotée de la suspension active PASM en réglage Sport en série, la GTS est surbaissée de 24 millimètres, ou de 20 millimètres avec la suspension pneumatique en option.

En outre, la dotation de série comprend les freins du Cayenne Turbo avec des disques de 390 mm à l’avant et 358 mm à l’arrière, ainsi que les étriers de frein rouges, typiques des versions turbo. Bien entendu, la carrosserie a été revue avec de larges prises d’air façon Turbo et le pack SportDesign avec jupes latérales et élargisseurs d’aile redessinés vient envelopper des roues de 20 pouces.

Phares Bi-Xénon et feux arrière à LED teintés ou sièges GTS Alcantara à commande électrique huit réglages viennent, parmi d’autres aménagements, améliorer l’ordinaire d’une voiture dévoilée en première mondiale le 19 novembre au salon de l’automobile 2014 de Los Angeles. En vente en France dès fin février 2015, la Cayenne GTS nécessitera de casser sa tirelire pour y prélever 101 330 euros et acheter ce redoutable SUV qu’il ne nous reste plus qu’à essayer prochainement.

Par AFP