Accueil » Actus » Même le SMS devient dangereux

Même le SMS devient dangereux

SMSEnvoyer des SMS tue… le dos

C’est un syndrome observé par les médecins depuis plusieurs années, mais qui, à la lumière d’une nouvelle étude, se révèle de plus en plus partagé, donc inquiétant. Selon le chirurgien américain Kenneth Hansraj, le poids de la tête sur l’épine cervicale peut être multiplié par cinq lors de l’utilisation du portable, du fait de la position penchée qu’elle adopte, communément baptisée «text neck». De 5,5 kg environ, son poids passerait à plus de 27 kg quand l’angle adopté par la tête avoisine 60°. Soit le poids d’un enfant de huit ans, d’un four à micro-ondes ou d’une palette standard sans chargement…

Sachant que l’on passe, en moyenne, entre deux et quatre heures sur son portable chaque jour, on imagine les ravages provoqués à la longue sur le dos par la consultation de statuts Facebook et les parties de Candy Crush. Selon des chiffres de l’université de Harvard, les lycéens américains passeraient ainsi jusqu’à 5000 heures par an dans cette mauvaise position.

«Une épidémie»

Sur la durée, la perte de la courbure naturelle du rachis cervical peut engendrer une usure prématurée, une déchirure, voire une dégénérescence de l’épine cervicale, explique l’étude qui sera publiée le mois prochain dans la revue spécialisée «Surgical Technology International».

«C’est une épidémie ou, au moins, c’est très commun», s’inquiète Kenneth Hansraj, chirurgien en chef au centre médical new-yorkais NY Spine & Rehab Medicine, interrogé par le «Washington Post». Selon Tom DiAngelis, président de l’Association américaine de thérapie physique, le risque concerne 58 % des adultes américains possédant un smartphone.

Avant d’envisager la chirurgie, les possesseurs de portables peuvent suivre des bonnes pratiques, prodiguées par le Dr Hansraj. Certaines sont évidentes : regarder l’appareil en penchant la tête le moins possible et en adopter un usage plus modéré.

Des exercices à suivre

Mais le chirurgien donne également des exercices, publiés par le site américain Today : «Pour garder les articulations souples dans votre cou, bougez la tête de gauche à droite plusieurs fois et touchez votre oreille avec l’épaule sur chacun des côtés».

Un autre exercice simple consiste à placer ses mains sur sa tête pour offrir une résistance quand on pousse sa tête vers l’avant et vers l’arrière. «Cela renforce les ligaments et les muscles qui soutiennent votre cou», explique le Dr Hansraj. Enfin, se placer dans l’encadrure d’une porte en y plaçant ses bras et pousser la poitrine vers l’avant pour renforcer «les muscles de la bonne posture».

Par AFP