Accueil » Actus » Des amandes dans le popcorn : « Popcorn Time » demande des comptes

Des amandes dans le popcorn : « Popcorn Time » demande des comptes

Popcorn-Time-658x411Les studios de cinéma d’Hollywood envoient des lettres sommant les utilisateurs de Popcorn Time à payer des amendes.

L’histoire qui va suivre a été dévoilée par le site Rue89 et devrait sonner comme une piqûre de rappel pour les utilisateurs du logiciel Popcorn Time. Si vous pensiez être à l’abri des organismes de lutte contre le piratage en utilisant ce logiciel, détrompez-vous.

Pour rappel, Popcorn Time est un logiciel combinant streaming et service de peer-to-peer afin de pouvoir regarder un film ou une série instantanément sans avoir à enregistrer le fichier correspondant sur votre disque dur. L’avantage, c’est que la vidéo est jouée en même temps que cette dernière se télécharge. Le principe de la VOD sans avoir à débourser 1 centime en somme. Un principe séduisant, mais qui reste illégal.

La Century Fox envoie des lettres d’amendes en Allemagne

En Allemagne, Pauline, une utilisatrice de Popcorn Time donne un témoignage plutôt édifiant sur les sanctions encourues et l’efficacité des majors dans la lutte contre ce genre de logiciel. Cette dernière a reçu une lettre d’avocat de la Century Fox lui demandant de payer la somme de 815 euros sous 10 jours pour le téléchargement illégal du film « Monument Men ». L’utilisatrice affirme n’avoir utilisé Popcorn Time qu’une seule fois et n’a jamais commis d’autres actes de téléchargement illicite.

Pauline a d’ores et déjà contesté cette amende avec l’aide de son avocat dans les cinq jours dont elle disposait et devrait arriver à faire baisser la somme à 200 euros après plusieurs mois de procédure. Selon elle, plusieurs de ses amis de Berlin auraient déjà reçu un courrier similaire.

En France, le secrétaire général d’HADOPI Éric Walter interrogé par Rue89 avoue que « la réponse est floue, mais ça tend plutôt vers l’illicite » concernant Popcorn Time. Les studios d’Hollywood étant très agressifs envers les utilisateurs de Popcorn Time dans le but d’intimider ces derniers, il y a fort à parier que les premières lettres parvenants de Los Angeles arriveront un jour dans nos boîtes aux lettres !

Par AFP